2012_Paris_Galerie ALB, AnoukLeBourdiec_L’inverse est vrai aussi
AUCUNE SUGGESTION

2012

Série de dessins

Environ 120 x 90 cm chacun

Feutre noir fin sur papier

 

Aucune suggestion, Ignorer tout, Tout ramener au premier plan, Masquer les autres, sont des phrases choisies au sein d’un logiciel très connu (Microsoft word) pour l’étrangeté de leur double résonnance et leur inquiétante ambigüité, entre la froide indifférence programmatique (faux dialogue homme/machine qui renvoie ce dernier à sa solitude) et l’évocation d’un enfermement autistique. Dessinées au feutre fin, isolées et agrandies, les phrases deviennent des axiomes brouillés, ayant perdu de leur netteté dans une sorte de chavirement du contour. Le léger flou est obtenu par l’accumulation obsessionnelle de lignes fines et courtes, piquantes comme des épines ou comme une surface épidermique hérissée. Le geste se maintient dans une tension entre le frénétique et le très maitrisé. Un tremblement, un fourmillement annonçant un certain retour du sensible se crée paradoxalement dans l’exacte répétition du tracé. Le somatique s’insère dans une détermination glacée : la froideur et griffure, forme possible de la mélancolie.

Aucune suggestion

Aucune suggestion
crédit photos : Anouck Durand-Gasselin
ignorer tout 2
tout1